es | eu | en | fr

A te!!

Sonia de Munck, soprano, et Miguel Huertas, piano

Cette œuvre ne figurait pas dans les catalogues de chansons d'Arrieta avant d'être publiée après le traitement archivistique effectué avec la collection du compositeur. Cette pièce, dont l'unique copie est conservée aux Archives de la Musique et des Arts Scéniques de Navarre (AMAEN), a été composée le 12 mai 1851. Arrieta était alors en Italie pour la réédition d'Ildegonda à La Scala de Milan. Après cette réédition, la pièce a été intégrée au circuit théâtral italien. Arrieta a composé L’oasi lors de ce séjour en Italie. Contrairement à A te, L’oasi a été largement diffusée et même publiée en espagnol.

Date d’enregistrement

27 et 28 novembre 2021.

Les interprètes

Sonia de Munck

Née à Madrid, elle a étudié à l'École Supérieure de Chant de Madrid avec Mª Dolores Travesedo et Miguel Zanetti, obtenant le Prix de Fin d’Études Lola Rodríguez Aragón. Elle a complété sa formation avec Jorge Rubio et Daniel Muñoz. Elle a participé à des cours magistraux donnés notamment par Victoria de los Ángeles, Dolora Zajick, Ana María Sánchez, Istvan Czerjan, Wolfram Rieger, Enza Ferrari, Janine Reiss et Joceline Dienst. Elle a été récompensée au concours de chant Ciudad de Logroño et au IVe Concours International de Chant Pedro Lavirgen.

Sonia de Munck a chanté dans les principales scènes espagnoles telles que, notamment, le Théâtre Royal de Madrid, le Théâtre de la Zarzuela de Madrid, les Théâtres du Canal de Madrid, l'Auditorium National de Madrid, le Grand Théâtre de Liceu de Barcelone, le Théâtre Lliure de Barcelone, le Théâtre Campoamor d'Oviedo, le Palais des Congrès et l’Auditorium Baluarte à Pampelune, ainsi que le Théâtre Gayarre de Pampelune. Outre son vaste répertoire d'opéra et de zarzuela, qui inclut le rôle de Marina d’Emilio Arrieta, elle cultive assidûment la chanson de concert accompagnée, entre autres, de Miguel Zanetti, Fernando Turina et Aurelio Viribay.

Elle a travaillé sous la direction musicale de José Ramón Encinar, Jesús López-Cobos, Miguel Roa, Miquel Ortega, Karel Mark Chichon, Cristóbal Soler, Pablo Heras-Casado, Antonino Fogliani, Jorge Rubio, José Miguel Pérez Sierra, Lorenzo Ramos et Santiago Serrate, et sous la direction scénique de Lluis Pasqual, Gustavo Tambascio, Emilio Sagi, Luis Olmos, Ignacio García, Curro Carreres, Ian Judge, Patrick Mailler et Tomás Muñoz, notamment.

Elle a enregistré La Clementina de Boccherini sous la direction de Pablo Heras-Casado.

Miguel Huertas

Originaire de Tomelloso, il a étudié le piano à Seattle avec Maki Botkin et à Madrid avec Guillermo González. Il a complété ses études à Vienne, où il se spécialise en corrépétition, forte-piano et clavecin, et à Paris avec des professeurs tels que Noël Lee, Jeff Cohen et le compositeur Henri Dutilleux. Il collabore avec le Théâtre Royal de Madrid et enseigne à l'Université de Nottingham. Il a exercé comme pianiste accompagnateur dans des classes magistrales avec Teresa Berganza, Raúl Giménez, Ubaldo Gardini et Paul Hamburguer.

Il a accompagné, lors de récitals, une multitude d'artistes tels que Piotr Beczala, Carlos Álvarez, Joan Pons, Manuel Lanza, Aquiles Machado, Juan Antonio Sanabria, Isabel Rey, Elena Mosuc, Carmen Solis, Nancy Fabiola Herrera, Ana Ibarra, Ruth Iniesta et Diana Damrau. Il a joué au Théâtre National du Qatar, au Théâtre Royal de Madrid, au Théâtre de Canal, au Théâtre Arriaga de Bilbao, au Théâtre de la Zarzuela, à l'Auditorium National de Musique d'Espagne, à l’Opéra Royal Muscat (Oman), au Théâtre des Beaux-Arts de Mexico, à l'H. Universität à Vienne et dans des festivals tels que MESS (Sarajevo), Fex (Grenade), la Quinzaine Musicale de Saint-Sébastien, l’Été de Trecastagni (Sicile), le Théâtre Classique d'Almagro, le Festival International du Théâtre Classique de Mérida ou la Semaine de la Musique Religieuse de Cuenca. En tant que pianiste-acteur, il a travaillé avec de nombreux metteurs en scène tels qu'Ignacio García, Joan Anton Rechi, Enrique Viana, Juan Carlos Corazza et Helena Pimenta.

Il a enregistré pour Radio France, Radio Clásica et Deutsche Grammophon. Sur le site web du Musée du Prado, vous pouvez le voir et l'entendre interpréter différentes œuvres sur des instruments originaux.

Documents

A te!!
25/04/2022