es | eu | en | fr

Te Deum para orquesta y coro

Orquesta Sinfónica de Navarra / Nafarroako Orkestra Sinfonikoa et Orfeón Pamplonés / Iruñeko Orfeoia

Le Te Deum a été composé par Lorenzo Ondarra en 1998 pour commémorer le 1er Centenaire de la Restauration de la Province Capucine de Navarre, Cantabrie et Aragon. L’œuvre a clôturé la XXVIII Édition du festival de musique basque Musikaste de Rentería (Guipúzcoa). La partition se concentre sur les mélodies grégoriennes, ce qui apporte à la musique un caractère modal, mais avec une orchestration brillante grâce à la présence des instruments à vent. Exemple clair de la qualité artistique de son compositeur, dont la musique a été récompensée à plusieurs reprises, comme le Prix National des Beaux-Arts en 1969, celui de l'Association des Txistularis d'Euskal Herria, dont on ne connaît pas la date ou la Médaille d'Or de la Fédération de Chœurs de Navarre tous deux concédés en 2011.

Date d’enregistrement

Du 21 au 25 septembre 2020.

Les interprètes

Orfeón Pamplonés

Les origines de l’Orféon Pamplonés remontent à 1865, année de la création de l'institution, présidée par Conrado García et dirigée par Joaquín Maya. Ce premier groupe cessa son activité en 1873. Le Cercle Orphéon de Pampelune ayant existé jusqu'en 1885 fut fondé en 1881. Enfin, l'Orphéon définitif fut créé le 28 août 1890, dirigé par Fidel Maya, qui quitta ses fonctions en 1891, et fut remplacé par Remigio Múgica. De grandes personnalités de la musique de Navarre sont passées par la direction de l'Orfeón Pamplonés, comme Martín Lipúzcoa, Juan Eraso, Pedro Pirfano, José Antonio Huarte, Juan Carlos Múgica, Koldo Pastor, Pascual Aldave et Alfonso Huarte, Igor Ijurra étant son directeur actuel.

Pendant toutes ces décennies, il a développé une grande activité dans l'interprétation, non seulement du répertoire symphonique choral, dans lequel il se démarque, mais aussi de la scène et du répertoire a capella. Son importance dans la vie culturelle navarraise le rend incontournable dans des actes d'une importance artistique, sociale et institutionnelle particulière. L’importance de cette institution ne se limite pas à la Communauté Forale. Au cours de la dernière décennie, il a subi un processus d'internationalisation qui l'a conduit sur les grandes scènes de pays tels que le Mexique, les États-Unis, l'Angleterre, la France et la Russie, en plus de participer à certains des festivals symphoniques internationaux les plus renommés tels que PROMS ou les Nuits Blanches de Saint-Pétersbourg.

Parmi les prix reçus, il a le Prix Prince de Viana, la Médaille d'Or du Mérite des Beaux-Arts et les Médailles d'Or de Navarre et de Pampelune.

Igor Ijurra Fernández

Directeur

Titulaire d'un Diplôme Supérieur en Direction de Chœurs de Musikene, d'un diplôme de Chant et de Solfège du Conservatoire de Sarasate et d'un diplôme en Droit de l'Université de Navarre, il a élargi sa formation de musicien avec de prestigieux Chefs de chœur et d'orchestre tels que Juanjo Mena, Philip Ledger, Johan Duijck, Javi Busto, Gary Graden, Peter Erdey, Laszlo Heltay, Gabriel Baltes, Donato Renzetti, Massimiliano Caldi, Kenneth Kiesler, Manuel Hernández Silva et Yaron Traub. 

Directeur actuel de l'Orfeón Pamplonés, il a travaillé sur le grand répertoire symphonique choral, ainsi que sur des opéras de Mozart, Verdi et Puccini, ou La vida breve, de Falla, introduisant une trentaine de nouvelles œuvres dans son répertoire. Il a participé, en tant que Directeur de chœur et chef d'orchestre, avec d'autres groupes tels que le Chœur National, le Chœur RTVE, le Chœur de la Communauté de Madrid, la Chorale de Chambre de Pampelune, l'Orchestre Symphonique de Navarre et l'Orchestre Philharmonique de Malaga. Il donne des cours de direction, des ateliers musicaux, des conférences et est invité en tant que jury pour de concours de chorale et de composition.

L'intérêt d'Ijurra pour les œuvres d'auteurs basques-navarrais l'a conduit à diriger et à inaugurer de nombreuses œuvres avec ces caractéristiques. Il divulgue également l'œuvre du compositeur Lorenzo Ondarra (1931-2012).

En 2014, il a reçu le Diapasón de Oro décerné par la Confédération Espagnole des Associations de Chorales (COACE) et est, depuis novembre 2016, un jeune académicien correspondant de Jakiunde, l’Académie des sciences, des arts et des lettres de Navarre, d'Euskadi et d'Aquitaine.

Orquesta Sinfónica de Navarra

L'actuel Orchestre Symphonique de Navarre a été fondé par M. Pablo Sarasate en 1879, ce qui en fait l’ensemble orchestral le plus ancien actif en Espagne. Il fait actuellement partie de la Fondation Baluarte, une institution financée principalement par le gouvernement de Navarre et, à ce titre, il est l'orchestre officiel de la Communauté Forale. En près de cent quarante ans d'existence, l'Orchestre Symphonique Pablo Sarasate s'est produit dans les principaux auditoriums, saisons d'opéra et festivals, aussi bien en Espagne qu'à l'étranger. Sa présence a été particulièrement significative à plusieurs reprises au Théâtre des Champs Élysées et au Théâtre du Châtelet à Paris, ainsi que lors de la tournée de concerts organisée par le label Universal Music dans d'importants auditoriums européens. En tant qu'interprète de référence du compositeur et violoniste Pablo Sarasate, son enregistrement de l'ensemble de l'œuvre de ce compositeur navarrais pour Naxos avec le violoniste Tianwa Yang a été salué à l’unanimité par la critique internationale. Toujours avec ce label, l'OSN a réalisé un programme d'enregistrements avec le chef d'orchestre polonais Antoni Wit, chef d'orchestre principal jusqu'à la saison 2017-2018. L'OSN se présente au public de Navarre lors d'une saison annuelle de concerts dans les villes de Pampelune et Tudela, respectivement dans l'Auditorium Baluarte et au Théâtre Gaztambide, et met en œuvre une importante activité sociale et éducative dans toute la Communauté Forale. Manuel Hernández Silva en est le Directeur Titulaire et Artistique, fonction qu'il a occupé au cours de la saison 2018-2019.

Manuel Hernández-Silva

Chef d’orchestre

Il est diplômé du Conservatoire supérieur de Vienne avec félicitations du jury des professeurs Reinchard Schwarz et Georg Mark. L'année de son diplôme, il a remporté le concours de direction Forum Jünger Künstler organisé par l'Orchestre de Chambre de Vienne, dirigeant cette formation au Konzerthaus de la capitale autrichienne et au Brucknerhaus de la ville de Linz.

Il a été le principal chef d'orchestre de l'Orchestre de Cordoue et principal invité de l'Orchestre Simón Bolívar de Caracas et directeur musical du Jeune Orchestre d’Andalousie. Il est actuellement le directeur titulaire et artistique des orchestres Philharmoniques de Malaga et Symphonique de Navarre.

Le Chef d’Orchestre Hernández Silva exerce une activité d'enseignement intense, donnant des cours internationaux de direction et d'interprétation, ainsi que de nombreuses conférences.

En tant que chef invité avec l'Orchestre Symphonique de Vienne, l’Orchestre de la Radio de Prague, l'Orchestre Symphonique d'Israël, l'Orchestre Philharmonique de Séoul (Corée), l'Orchestre Philharmonique Nord-Tchèque (République tchèque), l'Orchestre Symphonique de Karlsbad (République tchèque), l'Orchestre Philharmonique d'Olomouc (République Tchèque), l'Orchestre Philharmonique Rhénane, l'Orchestre Symphonique de BIel, l'Orchestre Symphonique de Porto Rico, l’Orchestre National du Chili, l'Orchestre Symphonique du Venezuela, l'Orchestre Philharmonique de Bogota, L’Orchestre Symphonique National du Mexique, l’Orchestre Municipal de Caracas, l’Orchestre Symphonique Simon Bolivar (Venezuela), l'Orchestre Symphonique de Wuppertal (Allemagne) et l’Orchestre Philharmonique Janacek (République tchèque). Au niveau national, il est un invité habituel de pratiquement tous les orchestres espagnols.

Documents

Te Deum para orquesta y coro
15/03/2021