es | eu | en | fr

Tripticum

Orquesta Sinfónica de Navarra / Nafarroako Orkestra Sinfonikoa et Orfeón Pamplonés / Iruñeko Orfeoia

Lorenzo Ondarra a étudié l'orgue et la composition auprès de Tomás Garbizu et Francisco Escudero en se spécialisant dans le chant grégorien. Il a élargi sa formation en assistant à des cours à Darmstadt, Lucerne et à l'académie de Chigiana, avec des professeurs tels que Stockhausen, Penderecky et Ligeti. En 1969, il a reçu le Prix National de Musique pour son œuvre Diálogos

Bien que sa création musicale ait été relativement brève jusqu'en 1973, sa production s'est considérablement accrue à partir de cette année. Peut-être influencé par la relation qu'il entretenait avec un grand nombre de groupes choraux, l’Orphéon de Pampelune, l’Orphéon de Saint-Sébastien, l’Orphéon de Catalogne, la Chorale Andra Mari, le Chœur Easo, Kanta Cantemus, la Chorale de San Fermín, la Chorale d'Etxarri Aranatz ou Niños Cantores de Navarra, entre autres. Un grand nombre de ses compositions se concentre sur la musique chorale.

Tripticum est une œuvre pour chœur et orchestre formée par Salve Regina, Ave María et Magnificat. Chacune de ces œuvres a été écrite indépendamment ; elles ont ensuite été réunies pour former une œuvre unique. Les trois parties sont basées sur leurs mélodies grégoriennes respectives, mais avec un traitement différent.

Salve Regina: elle est basée sur la version de l'œuvre de Montserrat. Son développement mélodique est à la base de la composition symphonique-chorale.

Ave María: la mélodie grégorienne se reflète dans l'instrumentation, tandis que la partie vocale est développée en fonction des tournures grégoriennes, mais sans s’y limiter.

Magnificat: l'intonation grégorienne est présentée au début, au milieu et à la fin de l'œuvre. Les versets intermédiaires conservent la forme psalmodiée avec une orchestration austère.

Elle a été proposée au public par l'Orphéon de Pampelune et l'Orchestre Symphonique de Navarre à Estella, en 2009.

Date d’enregistrement

Du 14 au 17 septembre 2021.

Les interprètes

Orfeón Pamplonés

L'Orphéon de Pampelune trouve ses origines en 1865, année de la création de l'institution présidée par Conrado García et dirigée par Joaquín Maya. Ce premier groupe a cessé ses activités en 1873. En 1881, le Centre socioculturel Orphéon de Pampelune a été fondé, qui a perduré jusqu'en 1885. Enfin, l'Orphéon définitif a été constitué le 28 août 1890, sous la direction de Fidel Maya, qui a quitté ses fonctions en 1891 et a été remplacé par Remigio Múgica. La direction de l’Orphéon de Pampelune a vu passer de grandes personnalités de la musique de Navarre telles que Martín Lipúzcoa, Juan Eraso, Pedro Pirfano, José Antonio Huarte, Juan Carlos Múgica, Koldo Pastor, Pascual Aldave et Alfonso Huarte, son directeur étant actuellement Igor Ijurra.

Durant toutes ces décennies, il a mené une grande activité dans l'interprétation, non seulement du répertoire choral symphonique, dans lequel il se distingue, mais aussi du répertoire scénique et du répertoire a cappella. Son importance dans la vie culturelle de Navarre signifie qu'elle est requise lors d'événements d'une importance artistique, sociale et institutionnelle particulière. L’importance de cette institution ne se limite pas à la Communauté régionale. Au cours de la dernière décennie, elle a connu un processus d'internationalisation qui l'a amenée à se produire sur les grandes scènes de pays tels que le Mexique, les États-Unis, l'Angleterre, la France et la Russie, en plus de participer à certains des festivals symphoniques internationaux les plus renommés comme les PROMS ou les Nuits blanches de Saint-Pétersbourg.

Parmi les prix reçus se distinguent le Prix Prince de Viana, la Médaille d'Or du Mérite des Beaux-arts et les Médailles d'Or de Navarre et de Pampelune.

Igor Ijurra Fernández

Chef d’orchestre

Titulaire d'un Diplôme Supérieur en Direction de Chœurs de Musikene, d'un Diplôme en Chant et en Solfège délivré par le Conservatoire de Sarasate et d'une maîtrise en Droit de l'Université de Navarre, il a élargi sa formation de musicien auprès de prestigieux chefs de chœur et d'orchestre tels que Juanjo Mena, Philip Ledger, Johan Duijck, Javi Busto, Gary Graden, Peter Erdey, Laszlo Heltay, Gabriel Baltes, Donato Renzetti, Massimiliano Caldi, Kenneth Kiesler, Manuel Hernandez Silva et Yaron Traub. 

Actuel Directeur de l'Orphéon de Pampelune, il a travaillé sur le grand répertoire choral symphonique, ainsi que sur des opéras de Mozart, Verdi et Puccini, ou La vida breve, de Falla, introduisant une trentaine de nouvelles œuvres à son répertoire. Il a participé, en tant que chef de chœur et également en tant que chef d'orchestre, avec d'autres ensembles tels que le Chœur National, le Chœur de RTVE, le Chœur de la Communauté de Madrid, la Chorale de Chambre de Pampelune, l'Orchestre Symphonique de Navarre et l'Orchestre Philharmonique de Malaga. Il donne des cours de chef d'orchestre, des ateliers musicaux, des conférences et est invité en tant que juré à des concours de musique chorale et de composition.

L'intérêt d'Ijurra pour les œuvres d'auteurs basques-navarrais l'a conduit à diriger et à créer de nombreuses œuvres de ce style. Il est également un vulgarisateur de l'œuvre du compositeur Lorenzo Ondarra (1931-2012).

En 2014, il a reçu le Diapason d'Or décerné par la Confédération Espagnole des Associations de Chorales (COACE) et est, depuis novembre 2016, chercheur universitaire indépendant et correspondant de Jakiunde, de l'Académie des Sciences, des Arts et des Lettres de Navarre, du Pays basque et d'Aquitaine.

Orquesta Sinfónica de Navarra

L'actuel Orchestre Symphonique de Navarre a été fondé par M. Pablo Sarasate en 1879, ce qui en fait le plus ancien ensemble orchestral actif d'Espagne. Actuellement, il fait partie de la Fondation Baluarte, une institution principalement financée par le Gouvernement régional de Navarre et, à ce titre, il est constitué en tant qu'orchestre officiel de la Communauté régionale. Durant près de cent quarante ans d'existence, l'Orchestre Symphonique Pablo Sarasate de Navarre s'est produit dans de grands auditoriums, durant des saisons d'opéra et des festivals, en Espagne et à l'étranger. Sa présence a été particulièrement importante à plusieurs reprises au Théâtre des Champs-Élysées et au Théâtre du Châtelet à Paris, ainsi que lors de la tournée de concerts organisée par le label Universal Music dans d'importants auditoriums européens. En tant qu'interprète de référence du compositeur et violoniste Pablo Sarasate, l’enregistrement de l'œuvre intégrale de ce compositeur navarrais pour Naxos, avec le violoniste Tianwa Yang, a été unanimement salué par la critique internationale. Toujours avec ce label, l'OSN a mené à bien un programme d'enregistrements avec le chef d'orchestre polonais Antoni Wit, chef d'orchestre titulaire jusqu'à la saison 2017-2018. L'OSN est présenté au public de Navarre lors d'une saison annuelle de concerts dans les villes de Pampelune et de Tudela, respectivement à l'Auditorium Baluarte et au Théâtre Gaztambide, et mène une importante activité sociale et éducative dans toute la communauté régionale. Manuel Hernández Silva en est le chef d'orchestre titulaire et le directeur artistique, poste qu'il a occupé lors de la saison 2018-2019.

Jesús Echeverría

Chef d’orchestre

Né à Olite, il a obtenu une bourse d’études du Conseil régional de Guipuscoa pour étudier la direction d'orchestre au Conservatoire de Vienne avec Julius Kalmar. En 1987, il rejoint la Royal Academy of Music de Londres, où il élargit sa formation de chef d’orchestre avec des professeurs tels que Sir Colin Davis, Colin Metters, George Hurst, John Carewe et Horst Neuman. Il a terminé ses études en obtenant le South Hall Memorial Prize de Chef d’Orchestre. Il a étudié la composition avec Agustín González Acilu, Francisco Escudero, Tomás Marco, Javier Darias, Cristóbal Halffter et Mauricio Sotelo.

À l'âge de 23 ans, il a créé l’Orchestre de Chambre de Saint-Sébastien et, pendant son séjour à Londres, il a fondé The European Sinfonia.

Il a dirigé et enregistré de l'opéra, de la zarzuela et de la musique chorale-symphonique en Espagne, en Pologne, au Japon, en Lettonie, en Italie et en Suisse, et a dirigé des groupes tels que l'Orchestre Symphonique du Pays basque, l'Orchestre Philharmonique de Lettonie, l'Orchestre National Russe et l'Orchestre Symphonique de Navarre, dont il a été directeur associé entre 2015 et 2018.

Il a reçu des prix tels que celui de l'Institut Navarrais du Sport et de la Jeunesse, dans ses éditions INJUVE Champs de Composition en 1998 et 1999, le Prix International de Composition Pablo Sorozábal avec son œuvre Cuarteto de Cuerda Nº 2 – Tétares ou le premier prix de composition musicale décerné par le Gouvernement régional de Navarre pour son œuvre Ennea III. En 2000, il a reçu le XVIIIe Prix de composition musicale Joaquín Turina, décerné par la Mairie de Séville, pour son œuvre Requiem Sine Verbis pour grand orchestre, et le XVe Prix de Composition Ciutat d'Alcoi, pour Coplas.

Il est actuellement professeur d'analyse au Musikene - Centre Supérieur de Musique du Pays basque et chef d’orchestre titulaire de l'Orchestre Symphonique de La Rioja.

Documents

Tripticum. Salve Regina
25/04/2022

Tripticum. Ave María
25/04/2022

Tripticum. Magnificat
25/04/2022